Un samedi bien rempli au programme ce week end; A midi, un 5 km dans les quartiers sud de varsovie et le soir un 800 m en piscine dont j'ai eu connaissance par un des coureurs a pied que je rencontre regulierement sur les courses du coin.

 

Le 5 km est apparemment tres relevé, avec des coureurs élites. 10 km de velo (vent dans le nez quand meme ^^) pour y arriver, je ne me tromperais qu'une seule fois sur la route, et encore je retrouve mon chemin tout de suite, du progres! Je commence a connaitre varsovie sur le bout des doigts, merci la course a pied et le velo.

J'arrive donc tout a fait dans les temps pour m'echauffer, pour une fois. J'en profite pour regarder le depart de la course de roller qu'il y a juste avant, ca va vite!

Bon sinon et c'est quand meme un comble, j'ai un peu du mal a me motiver pour m'echauffer... Je ferais assez light, 3 minutes a 16 km/h, 2 a 17 et une a 18, minimum syndical, surtout pour un 5 km ou il faut partir bien chaud. Enfin il me semble parce que je n'ai jamais fais de 5 km sec, les seuls que j'ai fais etaient suvi du velo lors des duathlons. Quoiqu'il arrive ca sera donc PB sur la distance! Niveau sensations c'est mitigé, encore des restes de point de coté (ca commence a etre fatiguant ca). 

L'entrainement de la semaine a été tres chargé, je peux pas en faire plus. Lundi je fais une toute petite seance de 5x500 m en 1'31, bien passé. Mardi, des classiques 12x400, la je sens la fatigue mais ca passe assez bien. Et jeudi, une seance qui m'a fait plaisir (apres, parce que sur le moment c'est juste dur :) ), 7x1000 en 3'10 a peu pres, en allant de plus en plus vite a chaque 1000. Evidemment, une seance comme ca deux jours avant une course, ca n'est pas optimal, mais vu que la je courre au moins tous les weekends, si je coupe a chaque fois, je ne m'entraine plus. Donc je prend cette course comme un entrainement, cette distance est parfaite pour travailler la vitesse qui me manque en ce moment (entre autre).

1200 coureurs, je redoute de devoir me placer tres tot sur la ligne, comme c'est le cas a dans beaucoup de courses a paris. Finalement, 5 minutes avant je peux  me placer tres tranquilement pas loin de la ligne. Pas juste derriere comme souvent, puisqu'il y a un sas élites, dans lequel je n'ai pas la pretention de me glisser. Chacun de ces élites, homme ou femme, est appelé par son nom, son palmares est évoqué, je crois comprendre "marathon olympique", ah ouai quand meme c'est du serieux la. Il y a un kenyan, des bielorusses et bien sur en plus grand nombre des polonais. A noter un coureur avec un maillot de monaco dans ce meme sas!

Un truc bien embetant, ma montre n'est pas chargée, oubli crétin de ma part, du coup je ne peux pas mettre de chrono, j'aurais bien aimé avoir mon temps a chaque km. Trop tard.

 

img_0455eeee.jpg

 

Ca part vite, je suis placé ex-ac-te-ment derriere le peloton des élites. Des le debut, l'ecart se creuse, je me retrouve en tete du peloton des suiveurs, pas la meilleur place. 5 km, c'est court, je me concentre pour aller vite, il ne faut pas s'endormir, etre dans le dur des le debut, du moins c'est ce que je me dis. Le tracé est plat, seulement quelques relances dans les virages, tout ce que j'aime. La voiture de tete a un chrono sur le toit, je me dis que ca serait bien que je puisse la voir pendant un moment pour voir mes temps de passage. Au 1er kilo je l'apercoit encore, au deuxieme elle est deja un peu loin, ca va vite devant. Des le deuxieme kilometre, je commence a avoir du mal a tenir l'allure, j'ai rattrapé un coureur mais me suis fais doubler par un autre. J'ai doublé aussi le "monégasque", il ne devait pas vraiment etre elite lui...

Je suis a la lutte pour maintenir la vitesse, deja la moitié de la course passé me dis-je, mais quand bien meme c'est dur. Je vois le panneau 3 km, allez, reste 2000 metres a faire, je fais des series de 2000 metres a l'entrainement, qu'est-ce que c'est que 2 km en course. Oui mais en plus il y a le vent de face qui s'ajoute. Il etait globalement favorable et la il est pleine face, c'est dur. Panneau du km 4, plus que 1000m, 2 tours et demi de piste, une broutille! J'ai l'impression d'ailleurs d'aller plus vite dans mes entrainements que la. Ben oui, mais il n'y a pas la recup entre les series, ca change pas mal de choses... J'apercois l'arche d'arrivée, tout au bout de la rue, c'est loin! Je me fais passer a ce moment la par la premiere feminine, escorté par un des coureurs elites qui avait decroché pour l'attendre. J'essaye un instant de suivre, impossible, là je suis scotché a la route. Une autre fille me passe, puis encore une autre, vache ca met un bonne claque a mon petit égo de macho runner. Elles vont tres vites, meme si j'ai ralenti, je suis quand meme pas si lent. Enfin la ligne, je bip... ah non je bip rien du tout je n'ai pas de montre! Par contre il y a le gros chrono de la course sur le coté, je lis 16'19 au moment ou je passe, c'est assez moyen mais pas catastrophique. Finalement le temps de passer vraiment la ligne ca sera 16'24. Temps reference sur 5km, meme si j'ai courru l'an dernier un 10 km plus vite que ca.

 

img_0717-copie-1.jpg

 

Ca sera une 18ieme place sur 1123 arrivants. Apres la course, je profite de ne pas avoir de sac avec moi (mis a la consigne) et d'etre pas trop loin de la foret pour me faire 40 minutes de footing. 5km, c'est aussi dur que ca ne laisse de trace, je n'ai pas l'impression d'avoir fais une course!

Je reviens pour le podium, admiratif devant les filles qui m'ont dépassé, je ne me souviens pas avoir été battu par une fille sur une course a pied recemment! C'est vrai aussi que je ne cours pas souvent des courses a niveau international.

http://www.maratonczyk.pl/wyni ki_2011/bieg_ursynowa_2011_open.pdf

Retour a la maison en velo apres ca, c'est que j'ai une course en piscine a 20h!

Petite facetie de mon ipod ou j'ai enregistré l'itineraire que je dois prendre, il decide de s'eteindre juste avant d'arriver a destination. Je tourne un peu, et finalement coup de bol je repere un panneau indiquant la piscine, chaud!

30 minutes avant l'heure officielle j'y suis donc, sans la moindre idée de comment se passe une course de natation, et pour cause je n'en ai jamais fait. Rien de special, il n'y a vraiment pas grand monde, peut-etre 30 nageurs, je m'echauffe tranquilement. Il y a des series en fonction du temps objectif qu'on a donné a l'inscription, donc on a une ligne d'eau par personne, royal. Revers de la medaille, l'attente sur le bord de la piscine est un peu longue. Le depart est donné du plot de depart, comme les vrais :). Et la soucis, je suis incapable de plonger en gardant mes lunettes sur les yeux. Je dois mal m'y prendre, mais systematiquement elles descendent autour de mon cou. J'essaye 6-7 plongeons, sur une seule des tentatives elles me restent sur les yeux, injouable. Donc je me renseigne et on peut partir dans l'eau, je vais faire ca, mais quel manque de classe par rapport a un depart sur plot :-/

Je regarde ma serie, j'ai dis que je nagerais en 13 minutes les 800 metres, c'est le meilleur objectif de la serie du coup j'ai la ligne du milieu numero 3. Pourquoi n'ais-je pas donné 14 minutes, quel fanfaron je ne sais meme pas plongé ni faire un demi tour en culbute proprement!

Sur le bord de la piscine, je stresse comme c'est pas permis, je ne sais pas pourquoi d'ailleurs, je me revois petit quand la piscine du mercredi etait mon pire cauchemard et que je passais 2h sur le bord du bassin a grelotter. Je suis revenu exactement a ca, je grelotte de froid ou de stresse sur le bord, pour quelle raison me suis je inscrit a cette course, je n'ai rien d'un nageur!

Treve d'enfantillage, ma serie est appelé donc je descend -un peu honteux- dans la piscine quand les autres sont en hauts des plots. Premiere longueur, je suis dernier, on gagne quand meme beaucoup a un depart plongé. Premier virage ca ne s'arrange pas, les autres gerent ca en faisant une culbute, moi je fais mon demi tour facon debutant en repoussant le mur avec les mains puis les pieds. Petit avantage je trouve, c'est que je peux respirer une fois au cours de cette manoeuvre. Du coup je respire en 3 temps quand je vois la majorité respirer en deux temps, c'est peut-etre lié. Bon je suis sensé faire le meilleur temps de la serie et ca n'est pas gagné je suis avant dernier.

 

Zawody-p-ywackie-073.jpg

 

Mais tout va bien, je "sens" bien ma nage, je suis partit assez prudemment. J'ai été assez constant au niveau de l'entrainement ces derniers temps, a par la semaine apres le tri de la cote de granit rose, j'ai nagé 3 fois par semaine, environ 3km a chaque fois, en faisant a peu pres ce que je fais en course a pied, c'est a dire du fractionné sur 50, 100 et 200m. Je ne saurais plus faire des 1000 m ou 2000m sans pause comme je faisais au debut, trop monotone. Retour a la course, j'ai depassé un nageur, il en reste un devant assez loin, finalement je ne suis pas ridicule. Il y a un "arbitre" par ligne, qui decremente un compteur d'A/R, donc pas de stress de comptage, meme si j'essaye de moi meme savoir a combien j'en suis. A partir de la mi course, je reviens franchement sur le 1er, il a beaucoup ralenti, je pense etre a peu pres constant. Finalement je finirais dans la meme seconde que lui, derriere quand meme. Sur le dernier A/R j'ai eu un bugg, je fini en pensant qu'il m'en restait un a faire...

11'58 le temps, waw ben ca c'est une surprise, je pensais avoir du mal a faire 13', j'ai battu pour le coup mon record au 400 qui etait de 6' tout pile.

Parfait donc, tout comme le barbecue servi apres la course, c'est tres convivial, bon esprit, les sportifs polonais sont tres accueillants je peux en attester :)

 

Zawody-p-ywackie-401.jpg

Retour à l'accueil