Retour pour la deuxieme année consécutive à l'Aiguillon sur mer pres de la rochelle pour la traditionnelle "cup", c'est a dire une course en contre la montre par équipe. Comme d'habitude, distance 5/20/2,5, court et rapide!

Meme si la fatigue est bien présente, les sensations ne sont pas si mauvaises a l'entrainement, en course a pied du moins, en vélo ca se limte à mes trajets quotidiens vers le boulot.

Donc en ce samedi matin ensolleillé je suis plutot confiant, on a une équipe au top, du coup je m'inquiète un peu de pouvoir suivre le rythme!

Effectivement ca part vite, Marc andré nous fait un depart type 800 et prend quelques metres d'avance qu'il ne perdra plus ;) De mon coté les premiers 2000 mètres se passent correctement, je vois que je ne suis pas quand même dans la forme de ma vie. Confirmation, apres le passage au 2500m (il y a deux boucles) et les deux endroits en sables mous qui cassent les pattes, c'est comme souvent lors des derniers duathlon panne de courant générale. Plus de force, plus de vitesse ni d'envie, je passe en mode survie, l'envie d'abandonner me traverse l'esprit en voyant l'ecart se creuser, mais je parviens a limiter l'écart, atteint au moins le vélo me dis-je, on verra après. Finalement je prend le vélo en avant dernière position de nous 5, et je commet l'erreur de laisser une de mes shoes de cap en dehors de notre box, je me ravise, revient dans le box pour la remettre, encore quelques préciseuses secondes de perdues.

Je prend le vélo cramoisi, du coup sur la première boucle de 10 km je prend des relais minables, pas moyen d'appuyer plus. Sur le deuxième tour ca revient enfin, j'arrive à assurer mes relais convenablement. Retour au parc à vélo, je pense ne pas être trop entamé pour les derniers 2500 mètres de course à pied, même si je sens les mollets pas trop loin de cramper. Au passage on a perdu dans cette partie vélo Pierre G, pas dans un grand jour visiblement non plus. On part dans un premier temps à 3, Pierre M se debattant avec des crampes. Je me dis qu'il va falloir aller au bout de la course et si possible vite, et la ça ne va pas le faire, je me retrouve dans les conditions de la première cap, dans le dur, sans savoit pourquoi, le cardio ca va, les jambes honnetes. Du coup je vois revenir Pierre M avec soulagement, l'encourage quand il me dépasse et laisse filer progressivement mes 3 coéquipiers. Je finirais la course une quarantaine de secondes apres eux, content d'avoir pu boucler le parcours quand même.

Au classement on fini a une superbe 10ieme place et au combiné avec les filles on est 2ieme, top!

http://www.fftri.com/coupe-de-france-de-triathlon-et-duathlon#epreuve/results/11058

Coupe de France de Duathlon 2014

Dans l'après midi j'aurai été sensé faire une sortie longue mais la motivation ayant du mal a venir je me contente d'une heure de footing, encore un marathon sans prépa qui se profile a l'horizon!

Retour à l'accueil