Deuxieme etape de ce "warsaw track cup" a varsovie, le principe, réaliser un 3000, un 1500 et un 1000m sur 4 etapes organisées toutes les 3 semaines une piste de varsovie que je connais bien pour y pratiquer mes seances de fractionnés. Les temps des 3 distances sont ajoutés pour obtenir un classement final. J'avais réalisé un modeste 9'15 au 3000m, et donc la je choisis le 1500 m, meme si j'aurais prefere faire un 3000 pour preparer l'etape de duathlon de la fin de semaine.
Evidemment n'ayant pas coupé mon training, ma tendinite a la cheville est de plus en plus presente, meme a la marche, j'ai hate a faire ce grand prix de duathlon pour pouvoir couper totalement. J'ai quand meme reduis de 70% mon volume de cap, donc il en reste encore pas mal ;)
Ma serie sur 1500 m est la derniere a partir, 21h30, et un froid de canard, une douleur tres presente au tendon, donc pas grande motivation a m'echauffer. Par contre il y a un camion nike avec des shoes de test, donc juste avant la course je change pour une paire qui me fait envie depuis un moment, les zoom streak 3, tres light et ventilée. Quelques tours de piste, 5-6 acceleration et roule ma poule, je me place sur la ligne. Comme a la premiere etape j'ai le droit a la corde en 1ere ligne, en rapport avec les previsions de perf. Je ne me fais pas avoir une deuxieme fois, je me doute qu'il y aura des pistards plus rapide.
Depart donné, je suis assez étonne de voir une fille me passer devant. Je veux bien qu'elle ait des pointes et qu'elle soit affuté, mais je suis un chouille piqué a l'orgueil. Bon elle est partit trop vite, moi aussi d'ailleurs, mais au bout de 150 m je suis en tete. Tete que je vais garder jusqu'a l'ultime tour de piste. Derriere moi je sens un gars tres pres, voire sur mes talons. Je preferais qu'il passe tant qu'a faire, histoire de se relayer un peu. Je ne regarderai jamais ma montre, je ne sais pas pourquoi et c'est dommage, ca m'aurait aide a caler un rythme. Parce qu'avec le gars qui ne passe pas, je sens bien que la vitesse va decroissante. Niveau sensation, je ne me balade pas mais je suis assez a l'aise, le cardio n'est pas au plafond. Par contre ce sont les jambes qui ne sont pas contentes, je sens l'acide lactique qui monte en fleche. Dernier tour et la cloche comme les pros, le gars se decide a passer mais alors franchement si bien que je ne peux m'accrocher, je ne sais pas s'il a bien saisi le principe de ces courses qui est une lutte contre le chrono, pas la victoire. Bref dernier tour avec les jambes en feu, je bip mon chrono a 4'25, temps officiel 4'26 et bah c'est pas terrible j'esperais moins de 4'20 mais la forme n'est pas au zenith.
Je demande au vainqueur de la serie combien il a fait au 3000, 9'25, et ba voila il me reste 5 secondes d'avance sur lui pour le 1000m qu'il me reste a faire :)
Sinon les streak 3, ben je crois que je ne les acheterais finalement pas, elles sont effectivement tres light mais je trouve le talon trop haut, comme si je courais sur des talonettes, donc je reprend mes adizero avec leur feeling "direct" avec grand plaisir...

http://www.maratonczyk.pl/wyniki_2011/warsaw_track_cup_06_09_2011_3.pdf

Retour à l'accueil