Format de course très court, natation (300 m) en piscine, vélo (7 km) sur des vélos indoor type "wattbike", et une partie course à pied (2500m) dans un parc, ce triathlon est idéal pour lancer la saison de triathlon, en s'affranchissant des problèmes de météo.

Je l'avais déjà fait l'an dernier, avec un entrainement limité, cette année la donne est différente, j'ai beaucoup couru, et surtout beaucoup nagé. Par contre mon vélo a passé l'hiver au chaud à la cave et comme je n'ai pas de home trainer je compte mes sorties sur les doigts d'une seule main.

Pas du tout un objectif de la saison, j'ai pour ambition de faire une bonne séance d'entrainement et d'enchainements vélo/cap à une semaine du duathlon d'Avignon. 14 séries de 12 triathlètes réparties sur la matinée et le début d’après midi, et les 12 meilleurs temps sélectionnés pour la finale à 16h. 2 par ligne d'eau, bassin de 50 mètres, les conditions sont bien plus douces qu'en triathlon classique, pas de baston au programme, pas d'eau froide, pas de vase, c'est quand même appréciable.

Départ de ma série à 13h30, même sans objectif et sans pression, le stress vient quand même naturellement, surtout avec la natation ou j'ai toujours la désagréable sensation que je vais finir au fond de la piscine, ou pire, dernier...
J'essaye de partir assez vite, respiration deux temps, au bout de 100 m je suis déjà mort, au niveau du souffle j'ai l'impression de m'asphyxier. J'essaye de poser un peu ma nage sur les 200m restants, d'allonger un peu les bras, mais les sensations ne sont pas là. Sortie de l'eau, fatigué, séchage 10 secondes statique controllé par le bénévole que je met à profit pour souffler, transition éclair pour enfiler chaussures et dossard et me voila sur l'engin de torture, alias le wattbike. C'est partit pour 7 km, je suis troisieme derriere la très forte (et jeune en plus!) Léonie de mon club et Thomas, d'issy tri aussi (comme 70% des concurrents!). Le speaker annonce les écarts, c'est sympa, ça motive, je remonte difficilement sur Léonie, au contraire Thomas accentue son avance. J'ai pourtant l'impression de bien "taper" dedans, entre 105 et 109 tr/min, sans le vent c'est étouffant, je transpire à grosse gouttes, les cuisses brulent, vraiment un effort ingrat. Enfin je viens à bout des derniers hectomètres, je pars environ 300 mètres derrière Thomas, que je remonterais assez rapidement, avant la fin du 1er tour de parc. La transition est vraiment douloureuse, effet jambes de bois garanti! Deuxième tour toujours dans le petit parc jouxtant la piscine de Meudon, le parcours n'est vraiment pas roulant, avec la pluie ca glisse énormément, ca monte, ca descend, escalier, pas moyen de se lancer, vraiment pas un parcours favorisant les coureurs à pied. Dernière cote, virages gauche droite gauche droite en montée, passage de la ligne en 24'58, premier de ma série mais ça signifie rien, la qualif se fait au temps donc wait and see...

wattbike2

Effectivement ça passe, 9ieme temps, c'est laaaaarge, mieux que l'an dernier ou j'avais été repêché suite à un forfait! Je me remet dedans, même si j'ai du mal à faire l'impasse sur le 4/4 du ravito d'arrivée, c'est qu'en tant que breton j'aime bien le beurre :)

Nouveau départ vers 16h donc, cette fois grosse nouveauté les organisateurs enlèvent les ligne d'eau et placent des bouées, ça va se faire en mode triathlon, 3 bouées à virer, un stress supplémentaire dont je me serais bien passé. En même temps vu le niveau nat des gars en finale, je ne risque pas de bastonner bien longtemps.

Départ sur la droite du bassin pour virer une bouée à gauche, au moins je serais placé d’emblée à ma place, effectivement sur la première ligne droite je me bats un peu, pas de raison de la jouer trop modeste non plus, pas de bol le gars devant moi s'arrête pour replacer ses lunettes, le temps de repartir j'arrive à la bouée bon dernier. Virage à droite, 2ieme bouée et retour au bord pour virer la 3ieme bouée centrale, je n'arrive pas à nager correctement. Alors que j'aurais du profiter du la faible profondeur pour me relancer en courant, j'insiste pour nager. Résultat début du 2ieme tour je suis 10 m derrière le peloton, limite la honte quoi! Je fini vaguement mieux, en posant enfin ma nage en trois temps, le deux temps décidément je n'avance pas, et je fini la nat bon dernier, mais pas trop loin.

wattbike3

Début du vélo, finalement je ne me sens pas plus fatigué qu'en série, je reste sur le même tempo, l'an dernier sur la finale j'étais cuit, preuve que la forme est meilleure. Rien de transcendant malgré tout, avec mon faible entrainement vélo je fini cette partie à la même position que je l'ai commencé, c'est à dire dernier! Pas très loin derrière l'un de mes coéquipier de duathlon, bon coureur, si je le reprend ça sera déjà pas mal. Déluge de bienvenue quand on ressort! Effectivement, ça me prendra 1 km pour revenir sur lui, je le double et un autre coureur dans la foulée, lui par contre n'a pas du tout la même allure. Deux triathlètes encore devant moi, pas trop loin, une centaine de mètres, je reviens progressivement sur eux et fini par les doubler, assez facilement. Dernière cote, bien longue, j'ai un point de coté, celui la il vient tout droit du gâteau, du coup mon coéquipier doublé au début me repasse, je passe la ligne 8ieme, et meilleur temps course à pied de la journée, à une seconde, ça suffit à me satisfaire.

wattbike1

Une organisation vraiment au top, huilée au petits oignons, pleins de bénévoles compétents, ça n'est pas toujours le cas et il faut le souligner.

Classement série:
http://p2.storage.canalblog.com/24/06/162304/84768938.pdf

Classement finale: (avec une erreur je suis bien 8ieme et pas 6ieme):
http://p8.storage.canalblog.com/85/44/162304/84768879.pdf

Retour à l'accueil