De retour en france et a paris pour le weekend, j'en profite pour m'inscrire pour le semi de boulogne billancourt, c'est en bas de chez moi (quasiment...)

Mon entrainement en pologne est pour le moins laborieux, les temperatures sont descendues en fleche, et ma motivation avec. J'ai des circonstances atténuantes, la nuit tombe a 15h45, et je me demande toujours pourquoi, la piste n'est jamais éclairée. Il me semble pourtant que des clubs s'entrainent, dans une capitale, ne pas avoir au moins une piste éclairée le soir ca me choque! Du coup c'est dur de sortir de ma voiture (qui me tient lieu de vestiaire). Bon assez de pleurnichage, j'arrive quand meme a faire les seances importantes, sans plaisir, notamment une seance de 4x2000 le jeudi avant la course, en 6'40, assez correcte, mais je me souviens avoir passé la meme seance beaucoup plus facilement l'an dernier, dur de retrouver un niveau. Le soucis, et il y en a toujours cette année, c'est une douleur derriere la cuisse droite qui est sensible surtout quand j'accelere. A cause de ca j'ai skippé plusieurs seances la semaine d'avant.

La veille de la course, un bon plat dietetique, raclette (aie)! couché a un bon trois heures du mat en bonus, on verra...

Effectivement levé difficile, je me rend aux vestiaires direct en courant, pratique. J'ai le dossard 73, donc je suis dans le 1ere sas, élite, et il vaut mieux parce qu'il y a quand meme presque 6000 coureurs! Ma reference, c'est un semi que j'ai couru l'an dernier a bretigny et que j'avais gagné en 1'14'20. Je l'avais couru le lendemain de la coupe de france de duathon, c'etait un peu l'oposé de ma situation actuelle, j'etais dans une forme de feu comme jamais, mais par contre bien fatigué. Sur les 3-4 derniers kilos, j'avais perdu un temps fou avec des crampes (!) et point de cotés... Cette année je ne suis pas surmené mais la forme n'est pas optimale (j'espere :)) j'avais couru aussi sans jeter un oeil sur le chrono, cette année je vais y faire plus attention, je veux faire moins de 1h14.

Echauffement assez court, l'avantage du premier sas c'est qu'on peut s'echauffer devant la ligne de depart, je croise pas mal de coureurs africains, ca va donner! Placé sur la premiere ligne, impec, coup de depart donné je suis direct a mon allure.

Premier kilo en 3'17, je me suis laissé betement entrainé par le debut de course, c'est  trop rapide, je dois courir entre 3'25 et 3'30. Il y a un gros peloton devant mais il sont un poil trop rapide, donc je garde mon allure. Par contre je dois me pousser un peu parce que je vois que que je passe au dessus des 3'30/kilo, il y a pas mal de coureurs qui se sont emballés un peu et qui ralentissent, un peu dur de s'y retrouver. Demi tour au niveau du 6ieme kilo, ca permet de voir un peu qui est devant. Ensuite ca monte quand meme pas mal en arrivant autour de l'hippodrome de longchamps, l'occasion de croiser les cyclistes, les pelotons sont encore bien fournis. Jusqu'au kilometre 10, ca monte encore pas mal, trop a mon gout, j'ai en tete de passer au dixieme kilo en 34'30, ca me laisserait un peu de marge pour battre mon record. Ben raté, 34'45, pas d'affolement, de toute facon je n'ai pas de chiffres arretés. Je suis alors 28ieme. Ensuite ca redescend enfin, je dois absolument regagner un peu de vitesse. Source d'inquietude, dans les descentes je sens que j'ai les cotés sensibles, pitié pas de point coté! Je me fais doubler par un coureurs dont le look, vaguement enveloppé, titille un peu mon ego... Bon je le doublerais plus tard donc l'honneur est sauf :) Les kilos defilent assez vite, 12,13, 14 15 passent comme lettre a la poste. Je double assez regulierement, mais a ce stade de la course les coureurs sont tres espacés donc a partir du 15ieme kilo, je suis seul. Je double une coureuse africaine au 17ieme, dans les up&down pour passer sous les ponts des quais de seine. Elle a une foulée tres bruyante, ca resonne dans le tunnel! 18ieme, plus que 3 kilos, j'essaye par moment de calculer si je suis dans les clous, mais je ne suis visiblement pas tres lucide, j'ai des fois l'impressions d'etre tres en avance. 19ieme, cette fois c'est le moment de donner ce qui reste, pas grand chose. C'est la ou mon fidele compagnon le point de coté fait son apparition, j'ai beau me masser le coté ca ne passera pas. Je pense que la raclette d'hier soir n'y est pas etrangère. Deux kilos a faire, ca semble tres peu mais avec cette douleur c'est long. Sorti des quais, plus qu'un kilo, et la c'est une torture, la douleur est limite soutenable, je suis obligé de garder mon poing en pression sur le coté, je ne dois pas avoir une belle allure et c'est dommage parce que c'est a l'arrivée que se concentrent les spectateurs.

 

semi-bb-0058.JPG

 

Enfin la delivrance et le passage de la ligne, autant pendant la course j'etais plutot a l'aise, autant la fin fut un enfer. 1'13'25, contrat rempli, record battu d'une minute et 23ieme place/5150 arrivants. Bon j'avoue j'ai comme l'impression que je peux faire mieux, j'aimerais bien voir 1h12:xx sur mon chrono :)

Niveau organisation, c'etait parfait de mon point de vue, de l'inscription jusqu'a la douche d'apres course, peut-etre le ravito a l'arrivée un peu leger mais c'est tres secondaire, a par ca nikel. Merci aux supporters d'issy tri aussi, ca a fait du bien les encouragements, meme si j'ai vu pas mal de maillots du club portés par des gens qui ne me reconnaissaient pas, normal vu que j'ai du faire 10 entrainements club cette année...

Retour a varsovie le lendemain, cette semaine j'ai du alleger pas mal, ca laisse des traces un semi, on va essayer de regagner un peu de vitesse, ca dieselise cette distance, et vivement le retour des beaux jours, courir par 0° definitivement c'est dur...

http://www.semi-marathonbb.fr/pages/public/index.php?v=events&id=31&PHPSESSID=961d2e73d6483af870a23014e1712979

Retour à l'accueil