Un raid pour changer des habitudes, just for fun, un enchainement de kayak sur 6 km, course a pied sur 7 et vtt sur 24, le tout en duo avec mon frere, que j'ai convaincu de m'accompagner dans cette galere.

On part donc ce dimanche matin avant 9h sur le leguer, moi devant, en "moteur", mon frere derriere en "navigateur", au coude a coude avec les autres kayak, je me demande d'ailleurs comment ramer avec un bateau de part et d'autre. Finalement, une fois le depart donné ca se fluidifie assez vite, on essaye de partir assez vite pour s'extirper de la meute, devant nous 6-7 kayaks, donc le plus gros est derriere, tant mieux. Ca fait bien mal au bras, j'essaye vraiment d'appuyer fort a chaque coup de rame, mais c'est que ca pompe de l'energie (!), j'ai du mal a me dire que je vais tenir 6 km comme ca. Bon, le courant est favorable quand meme. Niveau direction du kayak, ca semble facile mais a deux c'est loin de l'etre pour des non pratiquants comme nous. Ca ne passe pas si mal, on zigzag bien un peu par moment, on rentre bien dans des embarcations de temps en temps mais rien de tres prejudiciable. Par contre l'interieur de mes mains est en feu, je sais que des ampoules sont en train de se former en direct live et j'espere juste aller au bout sans avoir trop mal. Finalement le debarcadere arrive plus vite que prévu, dernier coups de rame a fond pour finir d'epuiser les bras et tout le monde descend. Vers la 8 ieme place a ce moment sur une cinquantaire d'equipage, pas mal du tout! La surprise du chef, on doit remonter les kayaks tout en haut de la colline via des escaliers etroits en pente raide, du coup toutes les equipes se retrouvent bloquées en file indienne. Ca pese une tonne, une fois posé petit ravito parce que ca a donné soif, et c'est parti pour la course a pied dans un petit chemin typé trail. Ca ne fait que monter et descendre, il y a des passages completement boueux, on se fait doubler beaucoup, mais l'allure n'est pas ridicule. Evidemment j'en ai pas mal sous le pied, du coup une fois arrivé sur la partie bitumé qui ramene a l'endroit de depart du kayak, je pousse mon frere histoire de ne pas se faire doubler par l'equipe qui nous arrive derriere. Transition vers le vtt, tranquille, on pars sur un chemin d'abord tres roulant, ca donne envie de mettre les watts, mais il faut gerer la distance. Malgré tout on rattrape une ou deux equipes je me dis que vraiment ils le font en ballade a cette allure! Le parcours ensuite devient typé vtt, il y a des passages en single, des bonnes descentes ou je me fais plaisir a faire monter un peu l'adrenaline. Des cotes aussi ou on est obligé de porter le vélo, vraiment sympa. Apres les 2/3 du parcours, un petit crachin se declenche, mauvais nouvelle, du coup en simple trifonction je commence a me les cailler severe. D'autant que mon frere commence a coincer serieusement, l'allure s'est bien ralentie. Les derniers kilometres sont en descente donc ca ne favorise pas le rechauffement, passage de la ligne et enfin je peux enfiler une veste!

Tres jolie raid en résumé, un parcours vtt vraiment sympa, une orga plutot réussie malgré le manque d'experience (c'est organisé par les etudiants de l'enssat), a renouveller l'an prochain peut-etre!

19ieme sur 50, honorable:

http://raidaventure.management.enssat.fr/2011/attachments/article/80/ERA%202012%20-%20Initi%C3%A9.pdf 

Retour à l'accueil