Ca faisait longtemps que je n'avais rien posté, et oui depuis ma course de kerity et mon podium avec les kenyans je n'ai pas accroché un dossard.

Un tour au maroc puis en pologne ont rompu la monotonie et permis de garder (un peu) la motivation a faire du fractionné.

Suite a ma derniere course j'ai du couper comme prevu l'entrainement pour laisser passer la douleur musculaire au niveau du tibia droit. J'ai aussi profité du maroc et de la proximité de la plage pour marcher dans l'eau au petit matin pour essayer de favoriser la guerison.

A priori ca n'a pas mal marché, les premieres seances de piste a rabat dans la chaleur ont été tres dures et tres lentes (surtout sur la piste en sable/terre  qui n'est pas des plus rapide) mais au niveau musculaire plus de douleur.

Le forme revient malgré tout petit a petit mais je ne suis pas au niveau d'aout c'est une certitude. J'ai repris les grosses seances de 7 ou 8 fois 1000 m mais à des allures 10 km, a comparer a l'allure 5000 que j'avais avant la coupure, je provilegie le volume pour l'instant avant d'augmenter la vitesse.

C'est tout a fait par hasard que je decide de me rendre au depart de paris versailles ce dimanche, je n'ai pas de dossard vu que j'ai laissé passer la date d'inscription mais je rejoins des amis qui sont inscris, eux. Je me dis que c'est pas plus mal de remplacer ma sortie longue du dimanche a saint cloud par une petite course de 22 000 coureurs!

Aucun objectif temps, no stress, je passe la ligne de depart 30 minutes apres le depart des premiers, les departs par vagues sont une bonne idée, on court des le debut, c'est fluide et sympa.

Les 4 premiers kilos sont plats, je suis en footing tranquille a 12km/h, le passage du tunnel avec le bruit de la ventilation assourdissant assez bizarre, mais sinon tout va bien.

Puis je me decide a accelerer un peu histoire de remplacer ma sortie de seuil de la veille remplacé par un footing a cause de point de coté, et evidemment je me prend au jeu.

Je depasse beaucoup, la cote apres meudon est une bonne occasion de faire monter le cardio et chauffer les cuisses. Il y a pas mal de passage ou ca bouchonne un peu, je cours au maximum sur le trottoir mais je zigzag quand meme pas mal, je suis passé en mode course donc je lache vraiment les chevaux, la cote me parait quand meme bien longue, ca n'est toujours pas mon fort. Je ne prend pas evidemment les ravitos, sans dossard ca ne se fait pas, et les derniers kilos sont plus roulants. La derniere ligne droite en faux plat montant est looonngue, je me dis que c'etait pas le jour pour faire une perf, les sensations ne sont pas terrible. Je bip quand meme mon chrono sur la ligne, 1h07, pas de reference donc je ne sais pas ce que ca vaut. En courant a fond des le debut, je pense que 58 minutes sont jouable, rdv l'an prochain. Petit retour en rer remplis de coureurs sur issy, n'ayant pas de sac de rechange a versailles je suis un peu gelé.

Retour à l'accueil