Inscrit le jeudi precedent, au hasard, juste pour faire un bon entrainement, vu que geographiquement ca n'est pas loin, je pars sans objectif sur ce 10 kil dont le profil semble un peu escarpé.

La semaine qui precede, je ne fais quasi rien en course a pied, quelques footing c'est tout, d'autant que j'ai une douleur à la voute plantaire, cette fois pied droit (!!), et le duathlon de rodez a quand meme laissé des traces. Pas de natation non plus, en attente de cicatrisation apres mes deux chutes.

Le matin meme, j'hesite vraiment a prendre le depart, je regrette en fait mon inscription. Il y a un peu d'attente pour la remise des dossarts, pas excessif, par contre quand je demande ou est la consigne sac on me repond qu'il n'y en a pas. Ah bon, donc etant venu en velo je cours avec mon sac a dos?? Finalement je le laisse a coté de mon vélo, en priant pour qu'on ne me le vole pas. Impensable de faire une course sans faire une consigne, un gars me dis qu'il a fait le km qui le separe du depart à chez lui en voiture pour pouvoir y deposer son sac. Pas tres "ecocitoyenne" cette course, quand je disais que je la sentais pas.

Je pars m'echauffer quand meme, c'est confirmé, hyper mal sous le pied droit, merdeu merdeu merde, je cogite, partir, ne pas partir...

Je me place finalement sur la ligne, petit peloton devancé par un groupe de "hell's angels" version francaise avec leur grosse harley davidson, le nez des coureurs dans les pots d'echappement, je ne sais pas qui a eu l'idée mais faut vraiment etre completement tordu. Depart, pas motivé, pas envie de courir, je pars doucement, y a plein de coureurs devant moi, c'est bizarre, soit je n'avance pas, soit les habitants de vanves sont cousins des kenyans. Il y a le 5 km qui est couru en meme temps, peut-etre que ce sont eux. Bon il y a le favori de la course (le 10 km), vainqueur l'an dernier qui est tres au dessus du lot, moins de 14' au 5000 d'apres ce que j'ai vu. Le premier kilo est montant, une bonne bosse meme, pas tres bon pour moi mais ensuite sur le faux plat descendant qui suis je reprend quand meme du monde. Ensuite viens une tres longue cote dans le centre ville de vanves, mais alors vraiment longue. Toujours dans mon tempo un peu lent, j'ai vraiment pas envie de me pousser. Apres cette cote c'est un bon vent de face, pas facile de reprendre de la vitesse, et passage dans un petit parc ou ca descend tres fort pour remonter tout aussi raide apres. C'est quoi ce profil de fou! Deux boucles de 5 km, au moment ou deux coureurs bifurquent vers l'arrivée du 5 (les deux premiers), j'ai une grosse hesitation, continuer ou pas, ma voute plantaire me fait toujours aussi mal.

Je continue, tant pis, et prend la direction de la deuxieme boucle, identique a la premiere, toujours aussi valloné. Devant moi ca c'est dégagé, il y a 3 coureurs, le premier tres loin devant, et deux autres groupé a une centaine de metres de moi. Se faire mal pour une 4ieme place, pas tres malin. Je garde mon allure, toujours assez à l'aise. Fin de la deuxieme boucle, juste avant le passage au marquage du 9 ieme je suis surpris de doubler le 3ieme, je tiens donc le podium. Envie d'en finir, meme si je ne ressens plus mon pied droit, peut-etre est-ce assez chaud maintenant. Redescente, on devrait voir l'arrivée et... non c'est la grande cote qui se profile, a ce moment la je sais que l'on a fait une erreur, qu'il y avait un embranchement. Pourtant il n'y avais aucun signaleur, aucune marque disant qu'il fallait tourner, j'en suis sur. Le deuxieme est toujours devant moi, il n'a pas tourné non plus. En haut de la cote, lui comme moi sommes enervé, je le vois demander aux signaleur a cet endroit la. Je lui fais signe de continuer, on a plus le choix de toute facon. C'est reparti donc pour 4 km extra, le passage a nouveau dans le petit parc est bien chi..., j'ai juste envie de passer la ligne. si tout le monde s'est trompé de toute facon le classement ne sera pas impacté. Eh non c'est raté, au moment ou on tourne sur la 4ieme boucle (!) enfin vers l'arrivée, on est au milieu du peloton. Cette fois la bifurcation est bien indiqué par un signaleur et moi je suis bien vert. Arrivée, je retrouve le 2ieme et 4ieme de la course, on est tous sur le cul d'avoir fait un tour gratuit. Le 5ieme idem, sachant qu'on courrait bien espacé, il y avait bien un probleme de signaleur. On va voir le speaker, qui est aussi organisateur, pour lui expliquer notre cas, il ne daigne meme pas repondre, sois disant qu'il est trop occupé a commenter la course!!!! Treees classe, c'est vrai que sur une course international et apres quasi une heure de course, il ne pouvait pas se permettre de baisser son micro 30 secondes pour nous parler. Sa collegue est plus sympa, au moins elle discute un peu avec nous, et se dit désolé mais qu'elle ne peut rien faire. Ah oui, le speaker-organisateur, lui a dis qu'il aurait fallu qu'on regarde le parcours puisqu'il est affiché. Je lui demande donc ou est-il affiché, petit blanc... Pas affiché. Quand bien meme, s'il faut connaitre les parcours par coeur a l'avance, je ne vais plus courir souvent. Cerise sur le gateau, le ravito a l'arrivée se compose de 3 abricots et deux oranges (non coupé, les couteaux sont mis en libre service!), en boisson uniquement de l'eau, et ca n'est pas le tee shirt blanc offert qui expliquera  ou partent les 12 euros d'inscription.

Bon sinon niveau des chronos je fais 14,25 km en 49'32, soit 17,3 km/h de moyenne quand meme, vu le parcours c'est pas mal. Apres les 10 premiers kilometre, que je couvre en 33'57, mon allure n'a pas baissé donc effectivement je n'etais pas vraiment a fond. Dommage j'etais aussi virtuellement sur le podium, au lieu de ca le deuxieme de la course est en 37'30! Pas contre grosse inquietude pour ma douleur plantaire.

Pas grand chose de positif a retenir, une course vraiment inatractive sur tous les points , y a des matins comme ca ou on ferait mieux de rester dormir (et des organisateurs de course se mettre au macramé!

 

Retour à l'accueil