Mon deuxieme duathlon avec l'equipe d'issy triathlon a eu lieu a Metz ce weekend d'aout avec un temps pas tres estival finalement mais c'est pas plus mal.

Les semaines precedentes j'etais au maroc ou j'ai eu du mal a trouver des conditions d'entrainements  correctes. J'ai quand meme passé des seances de piste assez poussées, à S-2 une seance de 5x 1000 en 3'05 de moyenne avec une recup assez longue dans la chaleur de rabat. Le weekend précédent la course, je suis monté a Ifrane a 1700 m d'altitude pour trouver des conditions plus facile qu'en ville (et aussi visiter la montagne marrocaine :)). le dimanche avant de rentrer sur rabat je fais 5x800 en 2'35 assez difficilement aussi, je regrette finalement cette seance qui m'a fais plus de mal que de bien. Une petite douleur à l'avant du mollet, malgré tout le mardi je decide de faire 4x1000 en 3'09 pour essayer de m'habituer a la vitesse que je peux tenir sur 5000 m. Le lendemain la douleur est bien presente donc coupure totale jusqu'au dimanche de la course.

Donc pas tres serein au depart dimanche matin, d'autant que je n'ai pas pu m'entrainer en velo, la ou j'avais perdu beaucoup de temps a mon premier gp a Noyon.

5km de course a pied pour debuter, ensuite 20 km de velo pour finir avec 2,5 km de course a pied.

J'essaye de partir vite, 5 km de toute facon c'est dans le dur tout du long pas le choix si on veut se placer pour le velo. Les sensations sont moyennes, j'ai du mal decidemment a m'habituer a cette allure 5km, bon point je ne sens pas mon mollet, je pense que j'ai trop mal partout pour sentir quelque chose.

1ere transition pour prendre le velo, je trouve le moyen de tomber quasi a l'arret, m'abime un peu le genoux mais je ne perd pas beaucoup de temps. La partie velo se passe beaucoup plus tranquilement qu'a Noyon, c'est tres peu nerveux sur les deux premiers tour, on est deux du club a priori dans le peloton donc le but est de ne pas rouler (le classement finale est basé sur les 3 premiers de chaque club). Le dernier tour voit le retour du peloton de derriere, on se retrouve a beaucoup et evidemment ca devient plus nerveux a l'avant. J'essaye de bien me placer avant la derniere course a pied donc je fais l'effort dans la derniere ligne droite face au vent. J'arrive donc tres essouflé au parc a velo et dans la precipitation je defais la jugulaire de mon casque avant de poser le velo, interdis donc. Le debut de cap est dur evidemment avec le cardio deja tres haut et surtout je ressens rapidement des crampes au mollet. Donc je prie pour que la crampe ne se declenche pas completement, a chaque virage j'apprehende. Le parcours est valloné et dans la bosse situé au milieu mes cuisses ne repondent plus et je perd un peu de temps. La ligne d'arrivée est proche, une derniere montée et un virage et ca y est mais la un arbitre me tend un carton en donnant mon numero. Plus trop lucide je ne sais pas si c'est pour moi, mais si et j'ecoppe donc d'un stop & go de 5-10 secondes pour avoir enlever la jugulaire de mon casque trop tot. Dur, je perd 2-3 place j'essaye de finir bien quand meme, finalement 14ieme place c'est satisfaisant pour moi et je suis surtout content de marquer mes premiers points pour l'equipe. Au final 4ieme de l'etape par equipe, dommage quand meme pour le podium.

Je reste impressionné par la vitesse en cap des duatletes, impossible pour moi de suivre le rythme des premiers meme sur quelques centaines de metres, chose qui m'arrive rarement en course a pied.

http://chronorace.blob.core.windows.net/files/5849.pdf

MetzD2_depart.jpg

Retour à l'accueil