Enfin de retour sur une course, la premiere de cette année 2011!

Je n'ai pas été épargné par les blessures. Fin novembre, j'ai stoppé tout entrainement "serieux" type fractionné et piste a cause d'une douleur a l'arriere de la cuisse gauche.

Mon erreur a été de vouloir continuer a courir malgré tout et surtout de voir un medecin trop tard. Je commence a voir le bout du tunnel, mais c'est loin d'etre rose; la douleur est moins presente mais toujours la, et depuis la semaine derniere j'ai une inflamation sous le pied droit (une bursite pour les initiés). Pour ma douleur derriere la cuisse, elle serait du a un desequilibre de mon bassin, ma jambe droite etant 9 mm plus longue que la gauche (!). Donc prochaine etape, je vais avoir des semelles pour compenser cela et esperer faire disparaitre cette &#@& de sciatique.

 

Consequence de tout cela, je n'ai repris un entrainement un peu plus poussé qu'il y a une semaine ou deux, avec encore des sorties que j'ai du annuler ou reduire a cause de douleur. Le weekend dernier, je n'ai ainsi quasiment pas pu m'entrainer en course a pied a cause de ma bursite. J'ai profité de mon passage en bretagne pour faire beaucoup de vtt, en mode plutot balade, je ne sens pas la motivation pour forcer dans ce genre de sortie plaisir, c'est quand meme mieux que rien. Mes sorties vélo cette hiver doivent se compter sur les doigts d'une seule main, c'est pas comme ca que je vais m'en faire un point fort en duathlon/triathlon!

 

Pour revenir plus en detail sur ma semaine d'entrainement, j'ai quand meme placé des seances encourageantes pour une reprise;

Mardi, sur la vieille piste en terre de lannion (msieur le maire, a quand une piste en tartan, c'est le moyen age cette piste!), j'avais prevu une seance de 1000 m a allure soutenue. Le plus rapide possible en fait, avec les moyens du moment. Je voulais en faire 4 ou 5 en moins de 3'10, finalement j'en passerais 5 en 3'10/3'10/3'10/3'15/3'19, le vent breton et la piste gravilloné ont eu raison des mes temps sur ma 4ieme et 5ieme serie, mais satisfait quand meme d'avoir bien "tapé" dedans, j'avais meme des vertiges apres la 4ieme et 5ieme serie. Pour voir le coté noir, je faisais 7 fois 1000 m en moins de 3'10 il y a 3 mois sans forcer plus que cela...

Mercredi une seance avec le club de tri de 10x300 entre 50 et 52", rapide quand meme vu mon état de forme, du mal aussi a rester relacher sur les dernieres series mais le fractionné court n'a jamais été moins point fort.

Jeudi, derniere seance de qualité, je fais un panachage de 400 et 200m, vu que j'hesitais entre les deux, et la c'est une seance encourageante, je passe les 400 en 1'12 et les 200 en 35" (6 fois 400/200 recup 100m), avec des sensations plus que correctes, preuve que j'ai besoin de m'entrainer pour retrouver la forme, pour la fraicheur physique on verra plus tard.

 

Donc dimanche matin c'est sans objectif particulier que je me rend a meaux pour ce duathlon en compagnie de mes amis d'issy tri.

Je veux voir ou j'en suis surtout niveau cap, sachant que sur le duathlon, les distances sont courtes (5km et 2,5) et donc il faut vraiment etre a fond des le debut. Le velo est sans drafting (pas le droit de prendre les roues !) et donc au dernier moment j'echange mes cales pied a sangles pour des pedales auto (donc impliquant changement de shoes aux transitions), grosses consequences que je n'aurais pas imaginé :) 

A l'echauffement tout va bien, le reperage de la partie velo me fais decouvrir une grosse cote des le 2ieme kilo, meme en roulant cool je sens le cardio monter et les cuisses qui chauffent. Petit rappel de mon nerf sciatique a l'echauffement a pied, j'essaye donc de m'echauffer tres serieusement.

Le depart est donné, ca bastonne un peu, ca zigzag, beaucoup se sont mis en tete sans avoir le niveau. Je pars a mon rythme, finalement je ne me sens pas si mal. Au 2ieme tour, je double meme pas mal de monde, par rapport a mes collegues d'entrainement je m'etonne a etre tout a fais dans le coup!

Duathlon Meaux 044

J'arrive au parc a vélo en 14ieme position, pas mal du tout, je suis bien, enfin pas tant que ca parce que j'ai du laisser ma lucidité en courant, je m'escrime a mettre mon casque a l'envers, ca marche moins bien, ensuite une éternité a enlever mes lacets/chaussure de cap, entre temps y a du avoir sans mentir une bonne 20aines de coureurs a etre passés :-/

Duathlon-Meaux-098.JPG

Une legere envie d'abandonner, plus de rage qu'autre chose, mais je prend le vélo en ayant pour objectif de faire un bon entrainement. La premiere bosse me fait mal, moi qui pensais etre bon en cote je perd des places. Ensuite le reste de la partie velo se passera beaucoup mieux, je suis bien, j'arrive enfin a reprendre du monde, je recolle a mes collegues d'issy. Le vent ne rend pas la partie facile, la route n'est pas large et les coureurs tellement nombreux que ca drafte de partout, les arbitres font un peu acte de presence, je vois un carton rouge (elimination) donnée, pas envie d'en avoir un. J'ai envie aussi de respecter les regles, d'avoir un temps vélo qui correspond a ma valeur, les sports d'endurance sont basés sur un certains respect de ses adversaires. En meme temps c'est une course, c'est donc tres tentant de profiter de l'abris des autres, je l'ai fais plusieurs fois mais sans abuser trop a mon sens...

Arrivé au parc a vélo (21ieme temps velo au passage, pas mal du tout), une nouvelle fois je fais tout a l'envers, ma chaussure se declipse alors que je voulais la laisser sur le velo, donc je la reclipse, perds du temps. Je pose le velo, je me baisse pour mettre mes chaussures de cap, la je sens une legere crampe, j'oublie d'enlever mon casque (merci a l'arbitre sinon j'aurais courru avec), resultat je perd encore un bon nombre de place, je pars sur derniere partie cap sans grande motivation, je fini pour finir, ces transitions m'auront bien sapé le moral et la course... Au final, 30ieme sur 379. (15ieme temps sur la derniere partie cap). Si je retire le temps perdu sur les deux transitions (env 25 secondes a chacune) j'aurais fais un top 10 mais les transitions font partie de la course, donc il faut aussi les travailler (les lacets elastiques semblent indispensable, ou les cale pied a sangle...)

 

Je retiens quand meme du positif de la course:

- je suis dans le coup au niveau course a pied, encore quelques semaines bien remplies et je serais pas loin de mon niveau de l'an dernier.

- j'ai progressé à velo, sur une course sans draft (enfin pas trop), je ne perds pas vraiment de temps.

 

http://www.onlinetri.com/sites/tritons-meldois/documents/Meaux___Complet.xls

 

A noter, premiere place par equipe d'issy tri pour les filles, deuxieme place pour les garcons, preuve qu'il y a un certain niveau au club ;)

Retour à l'accueil