Beaucoup de retard dans mon blog donc je suis obligé de faire un post fourre tout qui regroupe toutes les courses de mon debut de saison.

 

Dejà au niveau training/ forme l'année 2013 s'est terminée en pente douce sur une note mitigée (voire nulle :)) au dix kil d'issy les moul', depuis j'avais a coeur de repartir sur un meilleur pied pour le debut de saison 2014.

Un challenge rendue plus difficile par les missions à l'etranger qui reviennent tous les mois, et ou les conditions d'entrainements sont assez dures. Difficile de se motiver a aller courir seul la nuit le long d'une route peu eclairé ou le matin a 7h sur une piste en sable écrasé par le soleil. Je passe sous silence les vélo pourraves de la salle de gym ou la piscine qui fait 35 mètre de long dont 15 avec moins de 10 cm de fond! Bref au final je maintiens un pseudo foncier mais rien qui me permettent de vraiment faire progresser l'etat de forme.

 

Bike & run issy tri et cross départemental des hauts de seine:

 

Première course de l'année le fameux bike & run d'issy tri avec en prime un titre a défendre! Mon coequiper cette année est un nouveau au club et pas des moindres moins de 32' au dix kilomètre, le lieu, le parc du lycée de vanves avec ces cotes de partout.

Dès le départ je vois que ca ne va pas être facile, au bout de 500 mètres de cap je suis dans le rouge cramoisi, j'ai mal, partout, jambes, souffle, le bike & run ca piquotte! J'ai du mal a voir comment je vais pouvoir tenir comme ca sur 3 autres tours, heureusement qu'il y a les parties sur le velo, et encore, si ca ne tombe pas dans la cote ou il faut le pousser. Finalement et comme souvent, j'arrive a trouver mon rythme, on est 3 equipes au coude a coude a se passer les uns devant les autres alternativement, souvent en haut de la cote pour nous, etonnant. Dernier tour, mon coequipier prend un relai rapide au bon moment et on termine avec quelques metres d'avance sur les second. Même sans enjeu, ca fait plaisir de se donner a bloc comme ca en equipe.

DSC_0400.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Le petit hic c'est qu'il y a un cross l'après midi, les departementaux de clamart avec son parcours que je deteste autour de la mechante cote du tapis vert. Dur de se remotiver apres avoir couru le matin, je me "fini" le peu de jambes qui me restaient en venant (ou plutot montant) a la course en vélo. Condition crossienne, froid et parcours boueux a souhait. Je pars donc super prudent, pas une bonne idée vu qu'il y a une epingle a cheveux a 200m, du coup ca tasse un peu. Ensuite dans la ligne droite qui suit je commence enfin a doubler, mais pas tant que ca, je sens que je n'ai pas grand chose dans les jambes. Ensuite c'est la descente ou la ca va vraiment vite, limite a s'en décrocher les jambes, et evidemment la terrible et longue cote du tapis vert qui s'ensuit, ou je constate a nouveau que je suis nul en montée. Je perd quelques places, mais les rattrape ensuite dans la seule partie que j'aime, qui suit la cote, plate avec plein de boue, bref ce que j'aime! Je reprend du monde. Ca sera a peu pres la meme chose sur les deux tours suivant, petite motivation sur le dernier j'apercois mes coéquipier de l'Avia, et, y a pas de mal a l'émulation interne, qui me font accélerer un peu. Je les doublerais dans les derniers hectometres, bilan15ieme (bof) et 1er par équipe (bien!)

 

http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=154110&frmepreuve=Elite+Hommes

 

Foulées de Vincennes:

Avec l'envie d'améliorer le chrono de la corrida, aussi pour se situer avant les premiers grand prix de duathlon. Le problème c'est que j'etais a nouveau en mission en afrique et ca a bien freiné la bonne dynamique que j'avais retrouvé a l'entrainement. Je rentre une semaine avant la course, du coup je charge un peu (comme souvent :)), avec une bonne seance le mercredi, 1000/3000/2000/1000 en 3'13, 9'44, 6'27 et 3'07, le tout assez facile, des temps qui me ramène au pics de forme de l'année passée.

Pas beaucoup de pression ce dimanche matin avec des conditions idéales, le temps de croiser quelques collegues d'issy tri et de l'avia, de me stresser un peu parce que comme souvent je suis a la bourre, et c'est parti.

Depart en deux groupes qui se rejoignent apres 400 mètres, je n'aime pas trop, j'ai l'impression qu'il y avait moins de distance de l'autre coté, j'imagine que c'est la même pour les ceux de l'autre groupe!

Je suis étonné par le monde devant moi, même si c'est une grosse course et que c'est les 10 km "elite", je suis noyé dans le peloton. Du coup motivation moyenne, je sens que je n'ai pas des super jambes, loin de là même. Petit à petit ca se décante quand même, je double pas mal de coureurs, non mais! Ssans accélerer, j'en suis incapable. Demi tour au bout de 2-3 km, et là ca j'ai l'impression que ca redescend, du coup je relance un peu, des groupes se forment mais la je m'en fous totalement, je ne vise aucune place vu la course, du coup je me contente de suivre mon propre rythme. Je constate que je fais le train pour un bon groupe de coureur.

Debut de saison 2014

Passage a la mi course pour repartir pour une deuxieme boucle, toujours a la fois assez facile et incapable de faire plus, le manque d'entrainement se paye forcément! Passage au moment clé du 10 bornes, le 7ieme kilo, et ben rien a signaler! Dernier kilomètre, ca devient dur, et j'ai des crampes d'estomac d'un coup, je n'ai pas trop fait attention a la montre, mais vu le parcours hyper roulant je n'ai pas envie de perdre du temps la!

Debut de saison 2014

Finalement ca tient jusqu'à l'arrivée, passée en 33'25, 15ième, pas mal, je suis complètement satisfait au vu de ma préparation limte.

http://www.topchrono.biz/fiche-resultat-evenement.php?idc=7960

Grand prix de Duathlon Saint omer

Premiere etape du championnat de France de D2 de Du et donc premier objectif de la saison. Presssion et envie de bien faire, comme toujours. Rentré de mission 10 jours avant la course, la semaine ou j'aurais du charger à l'entrainement je suis HS, pas mal de nuits blanches, et comme souvent j'essaye (à tort sur ce coup la c'est sur), de charger la semaine de la course. Du coup Lundi du seuil très actif a lenglen ou je me sens pas mal, et le lendemain je profite de ma pause de midi pour me coller 5 x 1000 sur piste ou je prend une bonne claque. 3'12/3'14/ puis 3 fois 3'13, des temps honnetes sans plus, mais c'est au niveau du ressenti que ca coince. Je partais pour 6 ou 7 repètes, j'ai du me rendre a l'évidence, dès la première je suis mort, le vent de face me scotche, j'ai les jambes en bois et le souffle au plus haut. Je rentre bien dégouté, ca sent pas bon cette affaire.

Le lendemain, 10 fois 200 qui ne m'apprennent rien de plus, sur cette distance ca passe même a la rue. Le jeudi je passe a la piste de lenglen, mais même en footing je me sens faiblard, je fais donc juste quelques lignes droites.

Je passe sous silence l'entrainement vélo, qui s'est réduit a quasi rien, 3 fois une heure a longchamps le weekend d'avant, et les aller retour a vélizy pour le taf, pas négligeable mine de rien, ca peut me suffire pour tenir le peloton.

Donc dimanche matin il fait beau, notre équipe a une belle tronche, le parcours a pied par contre me fait très peur, une cote de fou au milieu, courte mais raide, voila qui me rappelle des mauvais souvenirs.

Départ donné, une boucle autour de la mairie de st omer, et on descend vers le parc. Mauvais signe, je trouve l'allure presque cool, je ne suis certes pas en tête mais pas loin des premiers. A chaque fois que je me suis dis que ca ne courrait pas si vite, j'ai exlosé quelques mètres apres, et ca n'a pas raté, au bout de 2 km les jambes ne répondent plus, et au demi tour de la moitié de cette première cap c'est le mental qui lache, je n'ai pas du tout la force de me faire mal, une sorte de lassitude s'empare de moi, dommage sur une course dont je faisais une priorité.

Avant de revenir vers le parc à vélo un point de coté vient achever mes dernières ambitons, je prend le vélo dernier de mon équipe avec juste comme objectif de revenir le poser au même endroit et arreter la les frais.

Debut de saison 2014

Bon il y a quand même 20 km à faire et je reprend du poil de la bête, je remonte d'abord dans un premier petit pack au prix d'un effort conséquent dans le faux plat montant avec vent défavorable. Le temps de récuperer un peu au chaud dans les roues et on remet la gomme, résultat on rentre sur le groupe de devant, nikel. Une fois là, on est dans le deuxième tour, je retrouve deux coéquipier issy tri, de quoi achever de me remotiver. Bémol, le point de coté est toujours la, en vélo ca n'est pas plus genant que ca mais je sais que c'est mort pour la deuxieme cap.

 

Debut de saison 2014

Troisième et dernier tour, on repasse par des séries de virages serrés autour de la mairie, je suis en queue de peloton, et, je me demande encore comment j'ai fais, mais je perd le contact, quelques mètres, mais que je ne comblerais jamais, dans le faux plat montant je perd encore d'autres mètres, j'esssaye de m'arracher mais c'est trop tard, plus de jambes, je m'en veux encore en écrivant ces lignes!

J'attend donc le mini peloton qui suit pour boucler le dernier tour, le temps de voir un de mes coéquipier a pied a coté de son vélo suite a une chute et un autre sur le bord de la route, les comptes sont vite faits, on n'est plus que trois en course, il faut finir! Pose du vélo sans illusion, je pars a peu près correctement sur les premiers hectomètres et puis le point de coté s'intensifie, je trottine comme je peux, evidemment tous les gars de mon peloton sont passés, plus d'autres derrières, je suis impuissant et je ne peux que regarder dans le rétro qui va me doubler. Fin du calvaire enfin, 31ème, je m'attendais a bien pire, par équipe 6, avec deux abandons, pas si mal.

Debut de saison 2014

http://admin.sportsregions.fr/media/uploaded/sites/1269/kcupload/files/D2H.pdf

Duathlon équipe Chessy

Une course que j'aime beaucoup, en contre la montre par équipe autour de disneyland, l'occasion de courir en équipe est rare. L'équipe se réduit a trois éléments au dernier moment, mais trois bons, et du coup par d'adandon possible! Et la forme semble être revenue!

Départ pour 2,5 km ce cap, effectivement mes deux collègues du jour, Juan et Marc-andré sont bien affutés, ca envoit comme il faut! Perso je me sens pas mal, pas beaucoup de marge quand même, et 500 mètres avant le parc à vélo je commence à etre a bloc,

Debut de saison 2014

Vivement la transition mais le cardio est en haut! Départ vélo, les soucis commencent, je n'ai pas vraiment récupéré de la fin de cap et ca part très fort direct à vélo. Deux boucles a faire et je me demande comment je vais tenir la marée à cette allure, je manque beaucoup mais alors beaucoup trop de km dans les jambes.

Pas envie de demander aux autres de ralentir, pas question même, donc je m'accroche, je continue a prendre mes relais, c'est juste que je les raccourcis, je sens qu'à chaque fois que je passe le rythme baisse un peu. Début du deuxième tour et ça va mieux, certes je ne prend pas encore de relais monstrueux mais j'ai pris le rythme. J'avais presque oublier ce que c'était de faire du vélo! Sur un des relai de marc andré, je sens mais cuisses chauffer mais alors au sens propre du terme, je sens ma trifonction prendre des degrés a ce niveau la, hallucinant! Dernier demi tour de rond point, dernier relai, ca va clairement de mieux en mieux, par contre Juan semble fatigué, faut dire que ses relais aussi ont été bien appuyés, si seulement on avait pu etre 5, ou si seulement j'avais eu un peu plus de cannes. Transition genou a terre de marc andré, Juan est efficace et refait son retard. Les jambes sont pas mal de mon coté, je sais qu'après 500 mètres elles vont revenir complètement pour accélérer. On est bien homogène, la descente se passe bien mais Juan paye a nouveau ses efforts a vélo, Marc andré commence a le pousser, pour ma part je préfère attendre un peu histoire de pas exploser.

Debut de saison 2014

Dernière montée, je me décide à pousser un peu mon coéquipier, un peu tard sans doute, et on passe la ligne en ayant pas perdu tant de temps que cela. De mes 3 participations à cette course c'est la première fois ou je donne autant, surtout à vélo, mention spéciale à Marc andré, énorme moteur tant en cap qu'en bike. On restera longtemps 3 ième puis finalement 4, petite déception mais quand même dans les prix, une belle course!

http://chessytri.aqtd.fr/UserFiles/Site/File/chessy_res.xls

Retour à l'accueil