Deux semaines apres le grand prix de Parthenay qui m'avait laissé pas mal de regrets, une chance de se rattraper sur cette deuxième étape.

Peu de chose se sont passées entre temps, le samedi avant je fais un multi enchainement "maison", un tour de longchamps a velo un peu appuyé suivi de 1200 m de course a pied vite, le tout 4 fois, ca passe bien, le mardi 4x1000 en 3'06/3'07/3'07/3'05 plutot a l'aise. Le jeudi rien du tout et le vendredi en compensation 12 fois 30/30, ais-je bien fait?

La veille de la course, à nouveau les mollets qui tiraillent, c'est bizarre. Peut-etre un problème caché derrière ca.

Bref le parcours est original, autour d'un bassin qui a accueilli plein d'épreuves de nage libre. Mauvaise nouvelle il y a une grosse cote sur le parcours, pourquoi est-ce que les organisateurs ne peuvent pas laisser un parcours a pied plat pour une fois?? Par contre un vélo ultra plat, bon ben ca ne m'arrange pas non plus.

Dimanche matin il fait très chaud, comme toujours je mange une ou deux bananes dans la matinée (si je mange plus, bonjour les points de coté). J'ai passé une mauvaise nuit, j'ai eu super chaud du coup j'ai l'impression d'être déshydraté avant meme de partir, et donc je garde un peu d'eau dans mon bidon (pour une fois).

Départ donné, j'ai retenu la lecon du premier GP et je me force à rester a l'avant du peloton. Le parcours est un peu étroit, il faut jouer des coudes, le tout en surrégime, c'est dur. Arrive la cote que je n'ai pas repéré du tout, effectivement c'est long et assez pentu. Mais je suis pas mal, je reste placé a l'avant. Une fois en haut pas le temps de profiter de la vue, 500m de plat, redescente et on se retrouve le long du stade d'eau vive, sur le plat donc. Et c'est exactement là, vers le 3ième kilo que je prend un gros coup de bambou. Il y a un repère tous les 500m, ca me casse le moral, à ce moment je lache le groupe, je prend quelques dizaines de mètres sur un petit peloton de tête. Pourtant le cardio me parait stable mais je lache. Du coup je me retourne et derrière il y a un bon trou et je reste un peu esseulé. Je fini comme ca la fin de la première partie pédestre.

Vient la transition qui restera la pire transition de ma vie, et pourtant j'en ai foiré un paquet. Je dépasse mon vélo, m'en rend compte, fait demi tour, repasse (pour la 2ième fois) devant sans le voir, re demi tour et la je vois un coéquipier qui permet de repérer mon vélo. Ca fait un paquet de secondes, et vu comment je dois m'arracher sur la course à pied pour ne pas en perdre, c'est bien dommage.

Bref ca part a vélo, vent contre, j'appuie un peu sur les premiers hectomètres pour rfejoindre un premier pack. Une fois rentré ca ne se calme pas, objectif remonter le pack devant. Pour ca mon coéquipier Hugo s'emploi a bon escient. Par contre de mon coté ca ne va pas du tout. Je suis dans le dur, et à même pas la moitié des 20km, je ressens de bonnes crampes aux mollets.

1 tour et demi avant la fin on rentre enfin sur la pack devant, c'est bien mais je sais que ma course est quasi morte avec ces crampes. On se retrouve à rouler a plus de 30 gus, c'est très irrégulier, sur chaque relance je suis à la limte, c'est une corrida cette partie vélo. Dernier tour, je prend un virage un peu large, un peu tassé par un autre coureur aussi, je me retrouve dans l'herbe, miraculeusement je ne tombe pas, mais en relancant pour revenir du bas coté dans le peloton une grosse crampe me saisit au mollet, je me fais violence pour rester dans le pack pour le dernier kilomètre.

Je ne me place même pas avant la transition, je sais pertinament que les crampes ne passeront pas. Pose du vélo dans le fond de pack, départ en cap les crampes me saississent les deux mollets. Après 400m j'ai l'impression que ca va mieux mais on passe sur un sol herbeux en herbe et les crampes me reparalysent, c'est mort! Je fini la course à l'allure la moins ridicule que je peux tenir et franchit la ligne en 34ième position, 4ième d'issy triathlon, je ne classe à nouveau pas l'équipe!

http://redaction.triathlete.fr/public/redaction/resultats/2016/Mai/D2H_Indiv___Supp.pdf

Duathlon Gravelines GP D2 2016 #2
Duathlon Gravelines GP D2 2016 #2
Duathlon Gravelines GP D2 2016 #2
Retour à l'accueil