Deux semaines apres le grand prix de Gray, retour sur le championnat de france D1 de duathlon pour la dernière étape.

Deux semaines, ca laisse le temps de pas grand chose, la première semaine j'avais un peu la creve du coup c'etait light, un peu de piste avec la club lundi et mercredi et quand meme un bon fartleck dimanche avec la dream team avia, 7 fois (1 minutes recup 45"/3 min recup 1'45) ou je me suis bien donné et ou les sensations n'ont pas été mal du tout, ca fait un bien fou en tout cas de reprendre cet entrainement avec l'émulation et la bonne humeur du groupe.

Mardi nettement moins bien pour ma traditionnelle seance de 1000 d'avant course, prévu 5x1000 je n'en ferais que 4 parce que je ne me sentais pas bien, j'ai du allonger les recup, tout ca pour faire des minables 3'10, ca s'annonce mal.

Le lendemain des 30/30 en groupe ou j'ai l'impression d'être bridé, et pas mal de repos.

Niveau vélo deux mini sorties a longchamps le weekend et mes A/R au taf, voila tout et c'est maigre une fois de plus!

Surprise de dernière minute, le format est ralongé, la premiere course a pied fait 10 km au lieu de 5, et a vélo on fait 40 bornes au lieu de 30, voila qui ne va pas arranger mes affaires, surtout pour le vélo d'ailleurs.

Grand prix duathlon les Herbiers 2015, 1er DNF pour la dernière étape

Bref départ donné ce dimanche, j'espère que les 10 km (un peu moins de 9 en fait), vont calmer un peu le jeu au départ. Et ben pas plus que ca, ca part quand meme vite. 1er tour plutot bien, j'ai l'honneur et le privilège de courir dans la foulée du double champion du monde Rob Woestenborghs, qui semble être encore plus diesel que moi. Il accélerera dans le 2ième tour (sur 4), ou je commence d'ailleurs a souffrir un peu.

Dans le 3ième et 4ième par contre je trouve mon rythme de croisière, je double deux de mes coéquipiers ce qui me laisse penser que je suis plutot bien. Sur le 4ième tour je mène un groupe de 4-5, ca n'est pas négligeable parce que le vent est assez sensible, mais je ne préfère pas calculer donc je reste devant, au moins c'est la vitesse que JE choisi!

Grand prix duathlon les Herbiers 2015, 1er DNF pour la dernière étape

Prise du vélo, on se retrouve à 4 avec mon ancien coéquipier belge Boris, bon rouleur aussi, mais il me signifie qu'il ne roulera pas, peut-etre a-t-il des coéquipiers devant... On est 4 et les trois autres se cachent encore, j'essaye de les motiver il y a un groupe a 100 mètres devant mais peine perdu on ne rentre pas.

Grand prix duathlon les Herbiers 2015, 1er DNF pour la dernière étape

Du coup ca revient de l'arrière, avec deux de mes coéquipiers, plus celui qui lache du pack de devant, en résumé toute la team issy tri est la.

Et il vaut mieux être en groupe, le parcours, sans être tres valloné, est hyper dur, avec des long passages vent défavorable en faux plat montant. Je prend quelques relais, comme d'habitude, toujours bien d'être placé de toute facon.

Peut-etre un peu trop, je me sens bien mais au dernier tour des légères crampes arrivent. Il fait chaud, je suis en manque de boisson même si à ce moment je ne prend pas vraiment conscience de l'importance du problème.

Grand prix duathlon les Herbiers 2015, 1er DNF pour la dernière étape

Pause du vélo, contrairement à il y a deux semaines je me place pas mal, transitonne sans gros problème et ressort du parc, et là je comprend que ca ne va pas le faire.

Grand prix duathlon les Herbiers 2015, 1er DNF pour la dernière étape

Grosses crampes mollets, je sers les dents autant que je peux. 500 mètres plus tard c'est l'ischio qui se contracte violemment, m'oblige a m'arreter, j'étire un peu, pendant ce temps la caravane passe.

J'essaye de repartir mais la jambe est toujours raide, je suis loin derrière et j'abandonne, pour la première fois en duathlon. Difficile a expliquer, surement un manque de bornes a vélo, j'ai plus de watt qu'avant (il me semble, j'arrive a tenir des rythmes élevé et combler des trous comme je n'aurais pas pu le faire avant), mais manque clairement le foncier. Ajouté a ca la chaleur et le manque d'eau il y a le cocktail idéal pour cramper.

Résultats de l'équipe dernière a nouveau de l'étape, decu evidemment, et au classement final général de la saison avant dernier. Rendez vous l'an prochain pour des nouvelles aventures!

http://www.chronosmetron.com/pdf/D1H_26092015.pdf

Retour à l'accueil