Pas de news depuis un moment et pour cause comme souvent l'hiver je me débat avec les blessures. Ca a débuté après le marathon de Toulouse, avec des maux de genou, et puis depuis plus d'un mois maintenant ce que je suppose être un tendinite du tendon d'Achille.

Inutile de dire que je suis au fin fond du trou, même si je limite la frustration grace a la natation et un peu de vélo, principalement sur mes trajets vers le taf, 20 km aller retour avec la bonne cote de meudon à l'aller. Loin d'être suffisant pour remplacer la course malgré tout.

Pas prêt de refaire un marathon en tout cas.

Les medecins du sport, j'en ai choisi un nouveau, non conventionné donc 70 euros dans les dents, au final pas de miracle, une fois de plus il m'a prescrit des semelles, en même temps sur ce genre de blessure je ne le blame pas il n'y a pas de remede miracle.

Du coup je suis a deux footing en deux semaines, dont le premier de 45 minutes par érreur (je me suis perdu pour la première fois en 2 ans dans le bois de meudon :-/)

Sur le coup pas de douleur particulière mais le lendemain pas de miracle le tendon grince.

Et un nouvel essai il y a deux jours lors d'un jogging break organisé par jogging international. Un évenement tres sympa et convivial, bien dans la tendance du running social très en vogue en ce moment. Le principe, les gars qui ont posé dans l'année sur la couv' de JI prennent en charge un petit groupe de coureurs pour courir autour des jardins du luxembourg, aggrémenté de gammes, accélérations, et défi (que j'ai perdu a plate couture c'etait la chaise!). Un peu peur des accélérations, sur 150 mètres environ, mais pris dans l'ambiance je lache un peu les chevaux. Sur le coup et le soir aucune séquelle donc j'ai un peu d'euphorie, depuis jai déchanté j'ai re- la sensation de grincer du tendon, 9 km c'etait encore trop.

Heureusement que la soirée etait du genre a bien rebooster le moral, ca fait du bien de croiser de nouvelles têtes, et aussi cotoyer des gens qui n'ont pas une vue uniquement orienté competition sur la course à pied. Dingue le nombre de regroupement de coureurs dans Paris, via souvent les marques, c'est du business certes mais quand meme gagnant gagnant. J'ai discuté avec des personnes qui, sans club, arrivent a courir 4 fois par semaine avec des groupes, sympa! Ca me rappelle aussi l'éphémère periode good people run, l'idée était vraiment bonne!

News de 2015
News de 2015
News de 2015
News de 2015

Les prochains objectifs ne sont pas sportifs evidemment, juste de pouvoir recourir a nouveau. Autant quand tout va bien on est parfois obligé de se pousser un peu pour aller courir, autant la je donnerais cher pour pouvoir y aller sans arrière pensée. (j'ai du mal a croiser les gens en train de courir sans ressentir une pointe de haine, ca va passer!).

Retour à l'accueil