Dernière étape de la saison de duathlon 2013/2014, Lievin dans le nord -pour ne pas changer-.

Plutôt en bonne forme ces derniers temps, les sensations et temps en course à pied sont plutot bons, les 4x1000 du mardi en 3'06 passent bien, les 6x3 minutes du lendemain aussi , mais ca commence à faire un peu chargé pour une compétition le weekend. Jeudi un leger 10x200 assez relaché, en 36" pour ne pas s'épuiser et aussi parce que j'aurais eu du mal a faire mieux.

Samedi matin je change mes boyaux pour des pneus vu la météo pluvieuse annoncée et je pars pour quelques tours de longchamps pour verifier le matos. Dans le dernier tour je creve, et du coup je me fais 15 minutes de cap pieds nus en poussant le vélo, je m'en serais bien passé. J'espère que ca n'est pas de mauvaise augure pour le lendemain.

L'enjeu est quand même important, qui dit dernière étape dit coeff 1,5, vu qu'on est 5ième au général tout est possible pourquoi ne pas rever d'une remontée en D1 promis aux 3 premiers clubs.

Cette étape de Lievin me ramène 3 ans en arrière (déjà!) sur une étape de D1 qui m'a marquée vu que j'avais terminé pour la première fois de ma vie bon dernier, avec des points de coté apparus dès la première course a pied. J'avais détesté le profil hyper valloné de la course à pied, esperons que ca se passe mieux cette fois.

Départ donné le Dimanche matin, il a bien plut juste avant la course du coup le sol est trempé, ça promet du patinage en vélo!

Grand prix D2 Lievin 2014

Ca part vite comme toujours mais ca reste humain, il y a une belle coté après 100m de toute facon, de quoi calmer les ardeurs. En fait ça calme surtout les miennes, je me repers comme souvent grace a mes coéquipier, ils sont tous devant moi c'est bon signe ils sont biens ;)

Je fais l'effort pour rester au contact jusqu'en haut de la cote mais après le demi tour psychologiquement je lache un peu, les sensations ne sont une nouvelle fois pas bonnes, je laisse partir un peloton devant moi.

Fin de la première boucle de 2,5 km, on repasse près du départ pour s'engager dans un sentier qui lui aussi grimpe sévère!

Bizaremment ça semble commencer à aller mieux, ou du moins cesser d'empirer au niveau des sensations, les places se figent un peu. Avant la redescente j'apercois deux coéquipier, il me semble que je regrignote un peu de temps par rapport à eux, mais c'est trop tard je ne reviendrais pas avant de prendre le vélo.

Grand prix D2 Lievin 2014
Grand prix D2 Lievin 2014

Prise du vélo e 24ième position, rien n'est perdu mais pas vraiment de peloton autour. Le premier tour est plutôt dynamique, je m'emploi a remonter des petits groupes de coureurs. Puis un fait de course va perturber ce train train habituel, Robin Moussel reconnu pour ses quaités de rouleur revient de l'arrière après avoir crevé, donc les deux tours suivant seront en mode je serre les fesses et je me concentre sur la roue de devant pour ne pas la lacher parce qu'il a l'air bien décider à remonter en tête de course! Ca parait une bonne chose sur le papier, et effectivement je reviens rapidement sur un peloton avec deux de mes coéquipiers, mais vraiment ça roule fort, pas moyen de souffler même sur le plat, dans les cotes c'est tous aux abris. Après un tour et demi dans ce mode je décroche, je me résigne à me faire lacher, c'est minable mais je n'ai plus grand chose dans les chaussettes. A ce moment j'ai de la chance parce que Moussel se décide enfin à attaquer proprement, du coup derrière ca pète de partout et un petit groupe de 5-6 coureurs se forment. Jai une dizaine de mètres de retard mais dans la descente je me fais un peu violence et je recolle, je vais passer le dernier tour au chaud!

Grand prix D2 Lievin 2014

Transition numéro 2 pour poser le vélo, et là c'est la berezinna. Impossible d'enfiler mes chaussures, la semelle est a moitié sorti de la chaussure lors de la 1ere transition, pour le pied gauche j'arrive a la remettre, pour le droit elle reste pliée a l'intérieur de la chaussure, tant pis je vais courir comme ca.

Je sors du coup bon dernier du parc à vélo, ca devient une -mauvaise- habitude-, mais ça n'aura finalement pas de grandes conséquences. Et pour cause un gros point de coté se déclenche, je ne sais même pas si je vais pouvoir finir la course. Je cours donc dans la cote sur un rythme lent, en essayant de gerer tant bien que mal la douleur en expirant profondément et en me massant.

Malgé tout la douleur s'intensifie, a 500m de l'arrivée je commence a voir des coureurs du peloton de derrière revenir, du coup je m'éforce tant bien que mal de relancer, je n'avance pas et pourtant j'ai un mal de chien, saleté de point!

Grand prix D2 Lievin 2014

Passage de la ligne sans m'être fait reprendre, ouf, en 23ieme position, a la fois content et décu de ma course.

Au final 4ième place par équipe de l'étape, et aussi du général final, on prendra un coup au moral en voyant que l'on était à une place de la 3ième de l'étape, mais aussi du général par conséquence, et de la montée en D1, dur le sport parfois!

http://triathlon.lievin.free.fr/Organisations/2014GPDuathlonLievin/D2H.pdf

Retour à l'accueil